De L’Âge d’Or française à Aujourd’hui

Vous avez peut-être déjà posé la question:

Comment l’économie marche-t-elle?

Ici en France, nous avons une économie complexe et avancée… mais voici quelque chose que vous devriez comprendre:

À son niveau le plus basique, l’économie marche parce qu’elle permet aux gens qui produisent des choses de rentrer en contact avec d’autres gens qui peuvent bien les utiliser.

À terme, toute l’économie repose sur un principe simple:

Vous essayez de créer toujours plus de ressources.

Si votre activité réduit la quantité de ressources disponibles, vous devez arrêter à terme. Si votre activité augmente la quantité de ressources, vous pouvez continuer.

Comment savoir si vous créez plus de ressources que vous n’en consommez?

Dans une économie capitaliste normale, sans “distorsions” externes, vous avez une méthode facile de voir la production de richesse: La quantité d’argent que vous pouvez utiliser augmente.

Lorsque vous dépensez de l’argent, vous commandez des ressources. Vous obtenez plus de ressources lorsque vous faites bon usage de ceux que vous possédez déjà.

Et vous avez alors de nouvelles ressources à utiliser.

C’est de cette manière qu’une économie est censée marcher. Mais, hélas, ce n’est pas toujours le cas.

Dans le monde réel, un grand nombre de perturbations viennent chambouler l’accumulation normale de richesse dans l’économie.

Au lieu de permettre à l’économie de grandir, ces perturbations le font tomber en arrière… Parfois si violemment que les effets perdurent pendant des centaines ou des milliers d’années…

Prenez l’Empire Romain, par exemple… un Empire immense et très riche.

À la fin de l’ère romaine, Rome était quasiment devenue comme l’URSS.

Tout était contrôlé: Même les emplois, les prix, les déplacements, et le commerce. Tout devait être taxé et contrôlé par les pouvoirs publics.

Mais ce système a pris fin. L’Empire romain est entré en stagnation économique et à l’implosion de son système.

Vous pensez peut-être que la “chute de l’Empire romain” était un événement sinistre, désastreux.

Après tout, vous avez sûrement appris à l’école que c’était le cas.

Mais, selon certains chercheurs tout du moins, le citoyen romain ordinaire a vu son niveau de vie grimper quand l’Empire a éclaté!

Sans toutes les directives économiques venant de Rome, l’homme moyen pouvait trouver une meilleur nourriture, plus de choix alimentaires, et plus de biens disponibles à meilleurs prix.

De même, les gens ordinaires profitent presque toujours lorsque les pouvoirs publics s’effondrent: Ils ne sont plus forcés d’obéir à toutes les règles, souvent contradictoires, qui leur sont imposées!

De l’ Age d’Or française à aujourd’hui…

Selon tous les historiens, la France de la fin du 19ème siècle était vraiment une force considérable dans le monde.

À cette époque, nous avions la meilleur culture, les meilleurs inventeurs, et les plus grands innovateurs industriels…

Nous avions même posé les bases des études économiques…

Et nous menions le monde dans la philosophie, l’art, la mathématique, la mode, et de nombreux autres domaines.

Pourtant, selon un grand nombre de gens d’aujourd’hui, cette époque-là aurait sans doute parue “trop désorganisée et chaotique.”

Les pouvoirs publics étaient relativement faibles, surtout après la défaite de 1870 face aux Prusses, et nous étions restés basés sur une monnaie physique, en métal, instaurée par Napoléon.

Nous n’avions pas les règles affectant les 35 heures… ni un tas d’autres lois et directives affectant l’industrie et le commerce.

En d’autres termes, notre économie n’était dirigée par personne… et des individus pouvaient mettre en place de grandes innovations… et faire commerce entre eux, presque sans se soucier de l’intervention de l’État…

Qu’est-ce qui a changé?

Nous avons peu à peu laissé derrière nous l’idée de permettre à l’économie de se développer, tranquillement, à sa propre vitesse, et de permettre aux innovations de se produire.

Nous avons décidé, au contraire, que nous devions contrôler cette économie, l’apprivoiser.

Le résultat que nous voyons aujourd’hui, c’est une économie qui traîne derrière celles des pays voisins…

Voilà pourquoi nous avons créé ce blog…

Si vous voulez nous suivre plus régulièrement, inscrivez-vous simplement à notre message quotidien (qui est gratuit). Vous trouverez une case d’inscription en haut à droite de cette page…

Bonne lecture.

Sincèrement,
Henri Bonner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *